Blogue

Kalymnos : Ma destination #1 pour un voyage d’escalade de rêve!

Par Elly Légaré

Kalymnos : Ma destination #1 pour un voyage d’escalade de rêve!

Une île de falaises, de grimpeurs, de soleil et de paysages incroyables… voici ma définition du bonheur. Ayant eu la chance de voyager à plusieurs endroits dans les dernières années, je peux vous assurer que Kalymnos restera la destination #1 sur ma liste. C’est précisément là que le mot « passion » prend tout son sens à mes yeux. Chaque nouvelle journée, chaque nouveau matin, café à la main avec vue sur l’océan et les montagnes rocheuses, nous inspire à donner notre maximum pour arriver tout en haut des falaises naturelles uniques de cette île. C’est le paradis des grimpeurs passionnés, et ce, peu importe le niveau.

View this post on Instagram

I got scared

A post shared by ELLY ✈️ (@ellylegare) on

Se faufiler entre les «tufas» et les stalactites est le défi à relever dans la majorité des voies à Kalymnos. Ça fait peur, mais c’est tellement satisfaisant. Les voies sont longues, mais on en voudrait plus. Prendre le temps de se retourner à la fin de chacune d’entre elles, prendre le temps de regarder la vue, c’est à ce moment précis que tout semble possible et qu’on se sent si fier.

La vie là-bas est tellement simple. On grimpe avant la chaleur et à partir de 14 :00, on profite du soleil sur une des nombreuses plages ou encore en faisant le tour de l’île en scooter au travers des montagnes. Bien sûr, c’est un voyage sportif, mais ça reste des vacances!

3 trucs pour profiter au maximum de Kalymnos

Maintenant que vous êtes vendus à Kalymnos (je l’espère), je vous offre une liste de choses bonnes à savoir pour profiter du trip au maximum.

#1 : Essayez de bien vous « timer » avec le bateau de Kos à Kalymnos

Lorsque vous arrivez à Kos (l’île juste à côté), il faut prendre le bateau pour traverser à Kalymnos. Mais si, comme moi, vous n’êtes pas du genre à prévoir trop d’avance, vous finirez peut-être par dormir sur le plancher d’un petit café… Ce n’est pas si mal, mais vous pourriez aussi bien finir par dormir dehors avec les chats si vous n’êtes pas aussi chanceux(ses) que moi. Voici donc la règle générale : le dernier bateau est autour de 23 :00, donc si votre vol arrive après cette heure-là, réservez une chambre à Kos pour bien dormir et être prêt à grimper dès le lendemain !

#2 : MUST : kneepads & corde de 80 mètres minimum

Vous VOULEZ des « kneepads » (protections style « genouillère » qui permettent de coincer les genoux entre les « tufas » et les stalactites pour enlever du poids des mains et bien se reposer). Je recommande d’ailleurs fortement ceux du Délire. Il vous faut aussi une corde de 80 mètres minimum pour grimper les plus belles voies.

View this post on Instagram

My favorite thing in the world 🌐#climbing

A post shared by ELLY ✈️ (@ellylegare) on

#3 : Procurez-vous un permis international pour louer un scooter

Avant le voyage, allez au CAA pour faire traduire votre permis de conduire. Vous en aurez besoin pour louer un scooter et je vous assure que vous en voudrez un pour faire le tour de l’île et vous rendre à tous les secteurs qui vous inspirent, ça vaut tellement la peine.

Bonne grimpe!