L’escalade intérieure à l’ère du développement durable- Journal | DÉLIRE Murs d'escalade | DÉLIRE Escalade

DÉLIRE : L’escalade intérieure à l’ère du développement durable

Actualités

Partager Facebook

Depuis les tout débuts de l’escalade, le sport évolue main dans la main avec la notion de durabilité. La communauté a toujours eu à cœur de respecter des pratiques écologiques ou à faible impact environnemental sur les sites extérieurs. Puis, avec la popularité croissante de l’escalade intérieure, cette préoccupation a suivi le pas dans les gyms. Comment se manifeste le développement durable dans les centres intérieurs ? De quelle manière une compagnie d’escalade peut-elle promouvoir ce mouvement ?

Comme entreprise DÉLIRE se pose ces questions depuis près de 20 ans. À travers son usine de fabrication et ses trois centres intérieurs, notre équipe propose des solutions. Chaque étape de production est abordée sous l’angle fondamental de la durabilité : construction de murs durables, utilisation de matériaux recyclés, service de remise à neuf de volumes, achat local, tout y passe.

« L’empreinte écologique de nos activités a toujours été une préoccupation », confie Jeff Beaulieu, co-propriétaire et concepteur chez DÉLIRE Murs d’escalade. « Aujourd’hui, c’est un enjeu incontournable ».

La durabilité au cœur des décisions

Chez DÉLIRE, la durabilité est bien plus qu’un concept, c’est une valeur. Selon Jeff, « c’est important pour deux raisons. Premièrement, dans le contexte socio-environnemental actuel, il semble irresponsable d’ignorer la manière dont on utilise et gère nos ressources (matérielles, énergétiques et humaines) et les répercussions qu’elle entraîne. La planète a ses limites. Deuxièmement, cette approche est à la fois avantageuse et concurrentielle. » Cette philosophie se fait sentir dans chaque recoin de l’entreprise : du choix des matériaux et de leur provenance jusqu’à l’offre de services de recyclage et de remise à neuf. Tout ça, dans un effort pour réduire le gaspillage et augmenter la durée de vie des produits.

La réduction des pertes à la source

La construction d’un mur d’escalade produit inévitablement des déchets. On peut facilement diminuer la quantité de matériaux jetés en réduisant d’abord les retailles et en transformant l’excédent.

Selon Jeff, qui calcule tout dans les moindres détails, « une planification descendante des matériaux diminue la quantité de gaspillage. Supposons que je facture à un client une pièce de 20 pieds et que je n’en utilise que 18, je perds les 2 pieds restants… Cette manière de faire n’est ni efficace ni rentable. Je dois donc prévoir une utilisation de cette retaille qui offrirait une valeur ajoutée. »

Les produits ainsi créés varient selon le projet. Les retailles de murs sont transformées en divers mobiliers, volumes, porte-brosses ou chariots d’outils pour les ouvreurs, par exemple. DÉLIRE a également mis sur pied un programme incitant le personnel à imaginer eux-mêmes des produits à concevoir. Bon nombre des meubles retrouvés dans les centres d’escalade DÉLIRE, comme des casiers, des bancs et des tables, proviennent de cette initiative. Dernièrement, l’entreprise a même commencé à offrir ces produits à leurs clients. Ce qui aurait pu finir au site d’enfouissement a donc maintenant une deuxième vie en plus de témoigner de l’ingéniosité et de la sensibilité environnementale de ses concepteurs.

Bien qu’une planification détaillée ait un impact considérable sur la réduction des déchets, ce n’est pas la seule solution. Jeff et son équipe sont constamment à l’affût de nouvelles idées. « La réalité de la construction de murs d’escalade, c’est qu’on doit souvent faire des ajustements de dernière minute, corriger des défauts de fabrication ou des accidents de production. On se retrouve parfois avec des panneaux non utilisés », qui sont transformés en volumes. La seule différence avec un volume « régulier » est leur caractère unique ! Puisque leur forme est adaptée aux ressources disponibles, ces volumes improvisés ne se retrouvent dans aucun catalogue. Leur qualité, elle, reste la même.

L’achat de matériaux recyclés et durables

Pour nous, la réduction des pertes est seulement une pièce du casse-tête. Aux premières étapes de planification, la question environnementale est tournée vers la source des matériaux. « 40 % des fibres de nos recouvrements de matelas proviennent de matériaux recyclés, souvent à partir de bouteilles de plastique », selon Jeff.

Du côté des structures, DÉLIRE s’est rapidement positionné comme leader dans l’industrie de la fabrication de murs en troquant l’acier pour le bois d’ingénierie. Ce choix de matériau peut en surprendre certains, mais il rend en fait les structures très résistantes et durables, en plus d’être carboneutre. Le bois d’ingénierie permet une revalorisation complète de toutes les sections de la ressource forestière. « Les morceaux trop petits pour faire une poutre entrent dans la fabrication du bois d’ingénierie, mentionne Jeff. Utiliser ce bois nous permet d’avoir un bilan carbone négatif ».

La remise à neuf

En plus d’intégrer des pratiques durables dans la fabrication de ses produits, DÉLIRE peaufine actuellement sa plus récente initiative verte, un service de remise à neuf. L’objectif premier de ce service est de multiplier la durée de vie des volumes. « Non seulement c’est un bon pas pour l’environnement, mais c’est aussi très économique pour les clients, selon Jeff. La durée de vie ajoutée équivaut à celle d’un volume neuf, pour la moitié du prix ». Le service de réparation sera possible pour tous les volumes, peu importe leur marque.

Comme l’entreprise n’a rien oublié, même la logistique du transport de ce service est pensée d’un point de vue durable. L’idée s’inspire des bons vieux camions de livraison de lait : tous les deux mois, DÉLIRE fera une tournée pour ramasser les volumes amochés et livrer ceux fraîchement retapés. Les centres auront ainsi constamment des volumes tout beaux, tout neufs. Le service est encore en phase de recherche et développement, mais la méthode de réparation est déjà testée et approuvée. La promotion dans la région de Québec – et éventuellement à plus grande échelle – devrait débuter prochainement.

Des relations d’affaires solides et locales

DÉLIRE priorise la durabilité à chaque étape de sa chaine d’approvisionnement et les fournisseurs n’y échappent pas. C’est pourquoi ils ont tous en commun de perdurer avec les années.   « Notre relation avec nos partenaires est aussi importante qu’avec nos clients, nous confie Jeff. La confiance bâtie avec le temps crée une relation mutuellement bénéfique ». Parmi leurs fournisseurs, plusieurs le sont depuis les débuts de l’aventure DÉLIRE il y a 20 ans.

Ces entreprises ayant aussi en commun d’être locales, la relation d’affaires est donc plus souvent familiale que professionnelle. L’écosystème créé favorise des livraisons plus rapides, des interactions en face à face et un accès direct à du soutien technique. Ces éléments assurent la qualité qu’on connaît du côté de la relation, du produit, de l’empreinte écologique et de l’expérience client au complet. « Je suis prêt à payer plus pour un fournisseur local qui offre un meilleur service. Cette décision enrichit notre écosystème économique, en plus de réduire notre empreinte écologique. »

Cette importance accordée à l’approvisionnement local dépasse la production interne de DÉLIRE. Jeff imagine un avenir où le réseau est élargi grâce à des transports écologiques et des équipes de chantiers locales. « Nous rêvons de devenir le plus grand fournisseur de surfaces d’escalade en Amérique du Nord, et on a tout pour le faire. On a la chance d’avoir un système de transport ferroviaire écologique et bien structuré. On peut engager des équipes locales pour l’installation des murs avec, au besoin, une supervision à distance. C’est un système gagnant pour tous, puisqu’une plus grande part de l’argent destiné aux gyms resterait à l’intérieur de la communauté ».

Alors que l’escalade continue de croître et d’évoluer, Jeff prédit que la durabilité deviendra au cœur des préoccupations de l’industrie. DÉLIRE travaille fort pour rester à l’avant-garde des tendances et paver la voie vers des pratiques durables qui sont à la fois efficaces, productives et rentables. « En fin de compte, le plus important pour moi est que nos projets nous rendent fiers tout en ayant un impact positif dans la société », conclut Jeff.

 

***Traduction libre de l’article du Climbing business journal

DÉLIRE escalade est un regroupement de trois centres d’escalade et une manufacture spécialisée dans la production de murs d’escalade.

Inscris-toi à l’infolettre DÉLIRE Escalade

Nos succursales

Notre manufacture